Fête de la musique : annulation

2 commentaires
Publié le 16 juin 2009 dans Actualité

L’Harmonie municipale de Sète a le regret d’informer son fidèle public qu’elle est cette année, bien malgré elle, dans l’impossibilité de prendre part à la Fête de la musique.

Le service culturel de la ville, en charge de la coordination de la manifestation, a en effet préféré réserver le kiosque de la place Aristide-Briand, où se déroulait traditionnellement le concert de l’Harmonie, à un spectacle de “musiques électroniques”.

Le concert que l’Harmonie se proposait d’offrir cette année au public sétois s’inscrivait pourtant parfaitement dans la thématique définie au plan national pour cette édition 2009 de la Fête de la musique : « 50 ans de chanson française ».

L’Harmonie de Sète ne prétend évidemment à aucune exclusive. On peut toutefois déplorer que l’absence de concertation avec les associations culturelles ne permette pas à celles-ci de prendre la place qui leur revient dans une telle manifestation et le peu de reconnaissance accordé aux musiciens qui œuvrent bénévolement, à longueur d’année, autour de leur directeur musical, pour élaborer des spectacles de qualité.


2 commentaires sur “Fête de la musique : annulation”

  1. Pierre Gallien

    Insensé !

    L’Harmonie Municipale de Sète n’a pas participé à la Fête de la Musique ce 21 juin 2009.

    Le service culturel de la Ville a oublié !!!… de programmer la présence de notre Harmonie ! Insouciance ? Inconscience ? Sanction ? . . . allez savoir ! . . .

    Les musiciens et leur Directeur Musical avaient préparé avec soin, pour cet événement annuel, un programme varié afin de satisfaire un public des plus divers. De plus, ils se faisaient une joie de jouer sur le kiosque, lieu de prédilection particulièrement adapté à ce genre de musique. (très peu de villes en France peuvent se vanter d’en posséder).

    Amers les musiciens, qui répondent toujours présents lors des cérémonies officielles : 8 mai, 11 novembre, St. Pierre, Fête de la Mer, St. Louis, manifestations caritatives, etc . . .

    Souhaitons que ce « couac » ne se renouvelle pas et que notre Harmonie « MUNICIPALE » sera prise davantage en considération à l’avenir.

    Pierre Gallien
    Musicien de l’Harmonie

  2. Harmony

    R egardez-moi… cette très jolie place… Aristide-Briand !
    E t notez tous les petits espaces, limpide, verdoyant !
    N ‘oubliez pas les six terrasses et intrépides clients.
    A vec les platanes centenaires, on flâne en célibataire.
    I maginez cet endroit, je suis tout en émoi. Pourquoi ?
    S ur le kiosque à musique, ce fut des moments magiques.
    S ix ans, émouvant silence, j’ai reçu le prix d’excellence.
    A h, quarante ans après ! Le souvenir, plaisir partagé.
    N om du mécène et nom de la “scène”… Belle aubaine !
    C ompositeur, amateur, heureux donateur, bienfaiteur,
    E t il vient d’un ancien “clan” de négociants allemands.

    D ‘origine brémoise, cuisine sétoise, il “s’apprivoise”…
    U ne générosité signée Johan Franke, il nous manque.

    K iosque à musique magique, magnifique pour la mélodique.
    I l offrit ce joli monument, quand sa vie partit avec le vent…
    O rnant aussi sa ville d’adoption créant ainsi mille occasions.
    S on inauguration, l’interprétation, l’attraction fit sensation.
    Q uelle harmonie ! Et du Rossini, les voici attendris et ravis.
    U ne ouverture, très dure, de Guillaume Tell. Sensationnel !
    E t les Noces d’Or ! En hausse, ce trésor et quel beau décor !

    A l’ombre des grands platanes, grand nombre de mélomanes !

    M ême Sète, les soirs d’été, on aime la fête, elle y était.
    U n des endroits les plus agréables, voire formidables.
    S ète… notre petite ville familière… une île singulière,
    I l y fait bon vivre, un livre, des cuivres et l’on s’enivre…
    Q uand les vieux sétois, les yeux en joie, se souviennent,
    U ne nostalgie de leur harmonie, une mélodie ancienne…
    E t l’accolade, la ballade, l’aubade et puis la macaronade.

    A vec les travaux commencés, il est trop beau, il renaît.

    S ‘il vous plaît, un ban mais un grand, pour la municipalité,
    E t avec ses cent seize printemps… à l’aise pour du bon temps…
    T ous à vos partitions, attention, c’est encore l’inauguration !
    E t merci la Mairie, pour l’Harmonie, la belle vie nous sourit.

    Véronique BOUZIGUES, secrétaire de l’Harmonie de Sète