Décès de Jean Sauvagnac

3 commentaires
Publié le 28 fév 2015 dans Carnet

Jean Sauvagnac nous a quittés le 26 février 2015, à l’âge de 85 ans. Longtemps fidèle au pupitre de saxophone, il laisse à tous le souvenir de sa grande gentillesse.

Entre l’Harmonie de Sète et la commune de Bessan, où il avait exercé son activité professionnelle à la tête de la société Ricard, il avait contribué à tisser des liens étroits qui se concrétisèrent pendant onze années consécutives par des soirées musicales, au seuil de l’été, dans le cadre de la guinguette des bords de l’Hérault, ainsi que par la participation de l’Harmonie aux festivités du jumelage avec la ville de Remich (Luxembourg) en août 2003.

Les musiciens de l’Harmonie s’associent à la peine de sa famille et l’accompagneront pour un dernier hommage le lundi 2 mars 2015, à 15 heures, en l’église Saint-Pierre de Bessan.


3 commentaires sur “Décès de Jean Sauvagnac”

  1. Da Palma Bernard

    Hommage à Jean Sauvagnac. A mon ami Jean…
    Nous n’étions pas de la même génération. Quand tu es venu rejoindre l’Harmonie municipale de Sète au pupitre des saxophones, j’ai compris tes qualités musicales. Tu étais modeste et d’une gentillesse exemplaire.
    Je n’oublierai pas non plus les concerts à la guinguette de Bessan, les contacts pris avec la municipalité pour inviter la “Philharmonie” comme l’appelait si bien Monsieur Robert Raluy, alors Maire de Bessan. Cette convivialité entre Sète et Bessan est restée toujours vivante.
    Je tiens à présenter mes sincères condoléances à la famille et ses proches. Jean, tu resteras toujours pour moi dans cette grande famille des musiciens que l’on n’oublie jamais. Merci et repose en paix.
    Bien à toi. Bernard Da Palma

  2. Véronique

    J ean, tu résidais à Bessan
    E n bon musicien, bon vivant
    A ujourd’hui tu nous as quittés
    N on jamais je ne t’oublierais…

    Repose en paix.
    Au revoir !

  3. Rançon Guy

    Jean,
    Je n’ai hélas pas pu me déplacer pour t’accompagner en ta dernière demeure, mais je voudrais par ces quelques mots exprimer combien j’appréciais ta grande bonté, ton immense gentillesse, ainsi que tout l’amour que tu vouais à la musique, cela fait partie de toutes ces choses que nous aimions partager au cours de nos rencontres.
    Sache que tu auras toujours une place privilégiée dans mes pensées, tu fais partie de ces êtres humains inoubliables.
    Repose en paix
    Très humblement
    Guy Rançon